Image default
Finance / Epargne / Fiscalité

La Covid-19 a-t-elle eu un impact sur le marché de l’or ?

La crise sanitaire instaurée par la pandémie de COVID-19 a eu un impact jusque dans la sphère économique. En effet, plusieurs secteurs d’activités se sont retrouvés à fonctionner au ralenti du fait des mesures drastiques prises par les états, notamment les confinements successifs. Loin d’échapper à cette crise mondiale, le marché de l’or possède cependant ses spécificités. Quel est l’impact du coronavirus sur ce dernier ? Nous vous disons tout.

Le métal jaune en proie au trouble

En début d’année 2020, l’épidémie de coronavirus qui commençait à se déployer aux quatre coins du monde est devenue un véritable problème. Tant du point de vue sanitaire qu’économique, la pandémie de COVID-19 a créé un affolement général. En effet, les mines ont été obligées de cesser leur activité, les voyages, donc les transports aériens ont été perturbés, les raffineries de Tessin se sont retrouvées closes et les mineurs dans l’incapacité de pouvoir travailler. Toutes ces conséquences, mises bout à bout et les confinements rajoutés à cette situation inédite ont causé une flambée du cours de l’once d’or.

L’incertitude grandissant au tout début de la pandémie, l’once a atteint des sommets frôlant les 1800 dollars avant de chuter brutalement. Il est ainsi possible d’avoir plus d’informations sur le marché de l’or pour savoir comment va évoluer la situation du précieux métal au cours des prochains mois si vous souhaitez investir.

Quelle évolution pour l’or depuis le début de la pandémie ?

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’or a connu une évolution en dents de scie si l’on peut dire. En février 2020, le prix d’un lingot d’or tournait autour de 50 000 euros avant de chuter et de remonter à environ 48 000 euros. Toutefois, dès le premier confinement, le ralentissement de l’activité économique a causé une chute de la bourse. Cela a entraîné la liquidation des actifs chez certains investisseurs, par conséquent une baisse du cours de l’once qui n’a cependant pas perdu de valeur paradoxalement.

Les prévisions faisaient état d’une crise économique mondiale d’une grande ampleur. En relativisant, on se rend compte que dans la réalité, le marché de l’or se maintient en 2021 et que le métal jaune a surtout servi d’amortisseur. Il a en effet permis de sauver des patrimoines financiers, mais surtout à rassurer les investisseurs.

L’or demeure une valeur refuge

Quelle que soit la crise qui se profile à l’horizon, investir dans l’or demeure une attitude rassurante. En effet, le métal jaune conserve sa place de valeur refuge. Même si le prix de l’once varie en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, il n’en demeure pas moins que la demande en or a grandement augmenté. Pour faire face aux éventuelles pénuries, crises et autres incertitudes qui pourraient découler de la pandémie de coronavirus, acheter de l’or peut être une réelle opportunité.

L’investissement dans l’or demeure encore le meilleur moyen de s’assurer une épargne confortable et sécurisée. L’avantage en faisant son achat d’or en Belgique est qu’il n’y a pas d’impôts à payer.

Autres articles à lire

Comment faire son choix parmi les innombrables offres de crédit privé?

Frédéric F.

Investir dans les grandes marques en bourse sans acheter d’action : c’est possible avec les CFD

administrateur