Image default
Mode / Fashion / Beauté

Appareil Invisalign : j’ai presque terminé mon traitement !

Rate this post

Je porte un appareil Invisalign depuis bientôt une année maintenant… Et je me dis que l’heure du « presque-bilan » a sonné, qu’en dites-vous ?! Allez, c’est parti !

L’appareil Invisalign et moi, rappel des épisodes précédents…

Tout a commencé en mai 2015, je vous annonçais fièrement porter un appareil dentaire. A l’époque, je prenais soin de vous expliquer comment fonctionnait le traitement Invisalign. Mais surtout, je me demandais tout au fond de moi comment j’allais (sur)vivre avec cette gouttière de boxer 22h/24 coincée dans ma bouche. Aujourd’hui, forcément, je souris (et j’ai bien raison !) et je suis très contente d’être arrivée presque au bout du bout.

Seize semaines plus tard, j’ai publié un point à date, histoire de partager avec vous mes premières impressions. Force était de constater que je m’en sortais très bien, que ça ne me handicapait pas tant que ça dans mon quotidien – sauf pour les déj pros, mais bon, ça n’a pas changé

Et puis, en janvier 2016, j’ai à nouveau pris la parole au sujet de mon traitement Invisalign. Je vous expliquais à quel point j’étais heureuse de ce mode opératoire qui n’était pas si contraignant que ça, et que je voyais une véritable différence avant / après.

Si vous avez des questions quant à Invisalign, filez également ici : j’ai pris soin de répondre aux questions que l’on me pose le plus.

Alors, bientôt « ciao l’appareil Invisalign » ?

Il me reste encore quelques gouttières à porter… mais je dois vous avouer m’être un peu laissée porter ces 8 dernières semaines. La faute aux dents qui ont tellement bien bougé que j’avais envie de profiter de mon sourire « presque terminé » (pas bien, oui je sais…). La faute aussi aux nombreux tournages liés à RefDeLuxe pendant lesquels j’enlève systématiquement mes gouttières… en oubliant de les re-mettre après le rendez-vous ! Et puis la faute à la flemme, il faut bien l’avouer…

MAIS, je me reprends en main, car cela serait terriblement dommage d’abîmer tout le super boulot accompli à quelques mètres de la ligne d’arrivée, n’est-ce pas ?!

Concrètement, que se passera t-il une fois que j’aurai enlevé ma dernière gouttière ? Je n’en sais rien. Certains adultes sont parfois contraints de porter des gouttières la nuit. D’autres ont une espèce de fil de contention derrière les dents, pour qu’elles ne bougent pas. Je vous avoue ne pas vraiment me poser de question, et attendre de voir à quel sauce on me mangera sur ce coup-ci !

Autre petit constat : les dents sur lesquelles on m’a posé des taquets ont jauni. J’en ai discuté avec d’autres filles abonnées à Invisalign, toutes ont le même retour d’expérience. Je vais devoir passer par la case détartrage une fois mon appareil enlevé, j’ai hâte ! (Et je ne déconne pas, j’ai vraiment envie de retrouver mon sourire tout blanc d’avant !)

Bref, j’attends avec grande impatience la fin de ce traitement. Histoire de pouvoir sourire à pleines dents !

appareil dentaireinvisalignsourire

Autres articles à lire

Mon vanity beauté pour 3 jours à Milan

Irene

Camoufler les cheveux blancs avec Excell 5 de L’Oreal Men Expert

Irene

Trousse maquillage : nos favoris pour tous les budgets

Irene

Extensions de cils : le test qui a changé mon regard

Irene

Normaderm Vichy a dégommé mon acné

Irene

Invisible Light bareMinerals : j’ai testé ces poudres translucides

Irene