Image default
Mode / Fashion / Beauté

Shampooing sans sulfate : à savoir avant de se lancer

Rate this post

Vous êtes des dizaines à m’avoir demandé un article sur le shampooing sans sulfate. J’ai tardé et je m’en excuse ! Quoi qu’il en soit, au lieu de faire une revue toute bête du dernier shampooing sans sulfate que j’ai essayé, j’ai préféré écrire un petit « guide » permettant de mieux vous orienter dans vos choix en magasin. L’idée n’est pas de vous recommander LE shampooing sans sulfate à avoir absolument dans sa salle de bains, mais plutôt de vous donner les clefs pour comprendre le pourquoi du comment. Ca vous va ?! Allez, on y va.

Shampooing sans sulfate : ça veut dire quoi ?!

Dans la tête de beaucoup de consommatrices, les sulfates englobent tous les tensioactifs de l’industrie cosmétique. Et à ce titre, ils sont pointés du doigt comme étant mauvais pour la peau et les cheveux.

Les tensioactifs, c’est ce qui permet notamment à votre gel douche ou votre shampooing de mousser. Et c’est, par raccourci, ce qui donne l’impression aux consommatrices que « ça lave vraiment ». Seulement voilà, les tensioactifs peuvent être asséchants, irritants voire même allergènes. Alors, certaines préfèrent s’en débarrasser pour de bon.

A lire :
Shampooins sans sulfate : mes préférés

Les sulfates les plus connus :

  • Sodium Lauryl Sulfate (SLS)
  • Sodium Laureth Sulfate (SLS)
  • Ammonium Lauryl Sulfate (ALS)

Tous les trois sont présents dans pas mal de shampooings. Et pour cause, certains ont un haut potentiel moussant et ne coûtent pas cher, alors ça plaît à l’industrie cosmétiques ! Tous les trois sont irritants pour la peaux : ils peuvent dessécher la peau voire même provoquer des allergies. Concernant les cheveux, certains sulfates sont tellement agressifs qu’ils auraient tendance à rendre vos cheveux fourchus et à les faire graisser en racine. A la longue, l’utilisation de certains sulfates pourrait être responsable de chutes de cheveux.

Attention à la manière de décrypter votre liste INCI, certains termes emploient « sulfate » alors que ce ne sont pas des sulfates nocifs, je pense au sodium coco sulfate.

A lire : Comment analyser la composition d’un produit de beauté ?

Certaines marques continuent aujourd’hui d’utiliser des sulfates assez agressifs en essayant de contre-balancer leur formule avec des agents hydratants. Je ne saurais tirer de conclusion « globale » à ce sujet car encore une fois, tout est une histoire de bon sens et de proportions : ces agents sont-ils en quantité suffisante pour vraiment nous faire oublier les côtés négatifs des sulfates irritants tout en profitant de la mousse qu’ils procurent ?

A titre personnel, je n’ai pas de réponse. J’utilise des sulfates et je ne cherche pas nécessairement à les bannir de ma routine. Je dois vous avouer que je m’en fiche un peu… Mais chacun fait ce qu’il veut 😉 

Shampooing sans sulfate : vers quelle base lavante « clean » se tourner ?

Voici une piste de tensioactifs plus doux que vous pouvez envisager :

  • Coco Glucoside
  • Decyl Glucoside
  • Disodium Cocoyl Glutamate
  • Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Lauryl Glucoside
  • Sodium Cocoamphoacetate
  • Sodium Cocoyl Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein Glutamate
  • Sodium Cocoyl Hydrolyzed Wheat Protein
  • Sodium Lauryl Glucose Carboxylate & Lauryl Glucoside
  • Sodium Lauroamphoacetate

A lire : faire pousser les cheveux plus vite, mode d’emploi

Mais concrètement, il faut que vous soyez prévenues : cela va complètement changer votre manière d’envisager le shampooing.

  • Oui, le shampooing sans sulfate mousse moins qu’un shampooing dit « grande conso ». C’est normal. Et il faut s’y faire, j’en conviens.
  • La chose qui va VRAIMENT troubler les accros aux sulfates, c’est la manière dont vous envisagez vos cheveux. Surtout si en plus, vous arrêtez définitivement les silicones pour cacher la misère. Alors là, vous allez passer par une phase où vous allez retrouver vos « vrais » cheveux si je puis dire. Peut-être que pendant cette phase, vous vous aimerez moins et vous aurez du mal à apprivoiser cette chevelure qui est pourtant la vôtre mais que vous ne connaissez pas.

Shampooing sans sulfate : mes recommandations

Voici une liste non exhaustive de shampooings sans sulfates intéressants à essayer :

  • Les shampooings Centifolia -> je ne les connais pas tous, mais celui pour cheveux secs est à base de Lauryl Glucoside et de Disodium Cocoyl Glutamate si mes souvenirs sont bons. C’est une piste à explorer.
  • La marque Rahua propose me semble t-il, des shampooings sans sulfate.
  • Le shampooing usage fréquent Miel, Calendula et Avoine de Cosmo Naturel
  • Logona : attention à certains vieux stocks en magasin qui comportent encore des sulfates un peu trop agressifs.

Si vous avez d’autres pistes et des infos complémentaires à ajouter à cet article, n’hésitez pas à le faire via les commentaires ! Vos messages sont les bienvenus.

(Sources : Journal of The American College of Toxicology /  CNRS /  La Vérité sur les Cosmétiques )

shampooing sans sulfatesulfatesulfates

Autres articles à lire

Epilation laser : ma première séance, c’était comment ?

Irene

Enjoyphoenix MAC : la youtubeuse crée un rouge à lèvres

Irene

Base matifiante Blemish Remedy bareMinerals : Mon test

Irene

Kim Kardashian ne ressemble plus à ça

Irene

Rincer à l’eau froide : bon ou mauvais pour les cheveux ?

Irene

Masque Caudalie : mon mix & match pour une belle peau

Irene