Image default
Alimentation / Cuisine

Les 5 avantages du régime flexitarien

Rate this post

Adopter le régime végétarien ou végétalien chez soi, mais s’autoriser à manger de tout chez les autres ou au restaurant. C’est ce qu’on appelle le flexitarisme, ou semi-végétarisme, et une solution nouvelle pour ceux qui choisissent de suivre un mode de vie sain, tout en gardant une vie sociale où les écarts sont permis. Focus sur cette nouvelle tendance saine, qui clôt notre dossier sur les alimentation particulières.

Le régime flexitarien, c’est quoi ?
Ce concept, qui se rapproche du végétarisme, s’est répandu aux Etats-Unis dans les années 90 en réponse à la très grande consommation de viande et la crise du secteur de la santé. Il s’est rapidement popularisé là-bas, s’étendant ensuite au Canada, puis en Europe. Le principe ? Ne consommer de la viande que chez les autres ou au restaurant. Autrement dit, respecter un régime végétarien ou végétalien chez soi, en préparant une cuisine saine à partir d’ingrédients végétaux : fruits, légumes, céréales, graines, légumineuses, oléagineux… Et s’autoriser des repas contenant de la viande ou du poisson lors d’occasions particulières, comme les fêtes de famille ou les sorties entre amis. D’où le terme « flexitarien », un régime flexible que l’on peut adapter en fonction des situations, sans ressentir de culpabilité.

Les 5 avantages du régime flexitarien

il possède de nombreux avantages pour la santé.
Tout comme le végétarisme, il aide à prévenir de nombreuses maladies telles que l’hypercholestérolémie, le diabète, l’hypertension et les troubles cardio-vasculaires.

il favorise la perte de poids.
L’alimentation basée sur les fruits, légumes et céréales est moins lourde pour le système digestif et moins calorique.

il y a moins de risques de carences.
Consommer de la viande de temps en temps aide à garder un apport régulier en protéines, d’acides aminés et de vitamine B12.

– il aide à préserver l’environnement. 
Réduire significativement sa consommation de viande, même à mi-temps, contribue à rester en accord avec des convictions environnementales (étant donné le rôle de l’élevage intensif dans les émissions de gaz à effet de serre, la pollution des sols et de l’eau) et éthiques.

– il est sans contraintes.
Le flexitarisme est plus facile à suivre que les régimes purement végétariens ou végétaliens, surtout sur le plan de la vie sociale. Plus besoin de prévenir ses hôtes à l’avance pour qu’ils prévoient un repas « spécial » qui nous convient, ou d’éviter les sorties au restaurant ! C’est une bonne manière de pouvoir tester une forme différente d’alimentation, sans prendre trop de risques et sans frustrations.

Le flexitarisme est-il la solution dans une société où on remet de plus en plus en cause l’élevage intensif et la production alimentaire industrielle ? En tous cas, c’est un bon compromis pour les amateurs de viande qui voudraient s’essayer au régime végétarien sans pour autant devoir sacrifier leur vie sociale.

Pour aller plus loin, découvrez le top des meilleures recettes végétaliennes, et retrouvez tous nos articles sur les alimentations particulières.

Testez dès maintenant le régime semi-végétarien sur ABC Families.fr et profitez de 14 jours offerts.

Autres articles à lire

Comment alléger vos plats à base de sauce ?

Irene

Les 4 bienfaits du citron

Irene

Ces 10 aliments aphrodisiaques qui boostent nos performances au lit !

Irene

DLC et DLUO : quelles différences ?

Irene

Comment faire un granité maison ?

Irene

Quelles huîtres choisir ?

Irene