Image default
Mode / Fashion / Beauté

Le strobing ou la fin du contouring ?!

Rate this post

La mode du contouring serait-elle à bout de souffle ? C’est ce que nous laisse penser la mise en avant d’une « nouvelle » technique de maquillage : le strobing. Le principe de cette technique est de mettre le visage en valeur en jouant avec la lumière et non les ombres.

A lire : mon tutoriel strobing, pas à pas 

Le strobing : explication de cette technique

Jouer sur les ombres et les lumières, c’est la base de toutes les techniques de maquillage. Là où le contouring joue beaucoup sur les ombres du visage, le strobing met en avant certaines zones grâce à la lumière. On vise en priorité les endroits comme le haut des pommettes, l’arrête du nez, le bas du front et l’arc de cupidon.

On aime en particulier cette technique parce qu’elle évite de devoir ajouter des couches et des couches de maquillage. Elle est moins compliqué à réaliser et est tout de même beaucoup plus « naturelle ».

Le strobing : en pratique, ça marche comment ?!

Pour bien s’approprier le strobing, il faut d’abord prendre soin de sa peau : un maquillage sur une peau parfaitement hydratée sera toujours plus réussi. En tout cas, gardez bien en tête que l’effet lumineux et glowy doit accentuer l’impression d’une une peau en bonne santé. Pour réaliser un bon strobing, ne zappez donc pas l’étape skincare… Puis, misez sur une crème teintée (ou un fond de teint pas trop cakey…) et de l’enlumineur crème.

Et pourquoi pas un enlumineur poudre, au fait ? On va plutôt préférer une texture crème ou liquide car même si cela sera plus difficile et plus long à travailler, le résultat sera plus éclatant, beaucoup plus « glowy ». On vous conseille par exemple le High Beam de Benefit ou le Multiple de Nars en Copacabana.

Le strobing : on l’adopte ou pas ?

Le contouring étant au final une technique de maquillage très complexe à maîtriser à la perfection, le strobing peut être une bonne alternative. Si vous n’avez pas tout compris au strobing ou si vous vous demandez ce que cela donne sur une « vraie » personne (et pas sur un mannequin !), pas d’inquiétude… on vous prépare un crash test à ce sujet. Patience…!

Photo credit : zoomdiy / getthegloss

Autres articles à lire

Eau micellaire Diadermine : la nouveauté qui nous plaît

Irene

Modeling mask : le nouveau masque visage venu de Corée

Irene

Savon noir : ses 6 bienfaits, voici pourquoi j’adore l’utiliser

Irene

Gillette Venus Swirl : mon rituel rasage zero défaut

Irene

Acné visage : identifiez-la pour bien la traiter comme il faut !

Irene

Poudre Prep+Prime MAC

Irene