Image default
Mode / Fashion / Beauté

Sourire éclatant : mes complexes, mon parcours, mes succès !

Rate this post

Le sourire éclatant et moi… disons qu’on n’a pas toujours été très bons amis… Pour tout vous dire, j’ai longtemps complexé sur la couleur de mes dents, que je ne jugeais pas suffisamment blanches à mon goût. Et puis un jour, mon dentiste m’a expliqué que le sourire éclatant c’était entre autre une question de pH de salive qui jaunissait plus ou moins les dents. Et que de ce côté-là, je n’étais pas hyper bien lotie. MAIS, il m’a consolée : les personnes qui ont un pH de salive basique ont certes davantage de tartre… mais beaucoup moins de caries ! Et ça, je n’en ai jamais eu de ma vie, bonheur !

Il y a quelques semaines, les équipes de la marque Signal m’on sollicitée afin de vous présenter le tout nouveau produit de maquillage dentaire, Signal White Now Touch.Je tenais à vous parler librement de mes dents et Signal était d’accord avec cela. Alors allons-y, je m’installe bien confortablement la bouche grande ouverte comme chez le dentiste (ah ah l’angoisse) et je vous raconte tout sur mes histoires de sourire éclatant. Vous êtes prêtes ?!

Le sourire éclatant version fille Na-Tu-Rel-le au quotidien

Pendant très longtemps, j’ai donc complexé. En plus à l’époque, je ne pouvais pas fermer la bouche correctement mais ça… c’est réglé ! J’ai porté un appareil Invisalign, pour info. Ma pseudo-astuce pour camoufler le manque de sourire éclatant quand j’étais plus jeune ? NE JAMAIS PORTER DE ROUGE A LEVRES. Radical. Et pas rigolo. Du coup, je maquillais les yeux pour détourner l’attention sur le haut du visage. #PasFolleLaGuêpe 

Finalement, je suis parvenue à être à l’aise avec des couleurs naturelles : du nude ou du bois de rose, si possible au fini satiné pour que ça soit brillant mais pas trop. C’est même devenu mon « look signature » – j’adore dire ça, ça fait super chic. Pour ce faire, je suis devenue hyper accro à mon dentiste : un détatrage par an, c’est devenu obligatoire. Non seulement c’est une question esthétique, mais c’est surtout une histoire d’hygiène. Aussi, j’ai investi dans une brosse à dents électrique : ça a fait toute la différence. Mes dents jaunissent moins vite entre les détartrages parce qu’elles sont mieux nettoyées.

Le sourire éclatant version soirée, je fais quoi alors ?!

C’est là que ça se corse car j’ai mis des millénaires à oser porter du rouge à lèvres bien rouge de daaaaaaaame. Je trouvais que ça ne m’allait pas, j’avais l’impression qu’on ne voyait que ça, que c’était moche et que ça mettait méchamment en valeur le jaune de mes dents.

Il y a 6-7 ans, le mat n’était absolument pas à l’honneur et le peu de références existantes sur le marché étaient assez nulles : ça desséchait les lèvres en deux secondes, ça n’était pas confortable, c’était impossible à démaquiller correctement… Depuis, les marques ont vachement re-travaillé leurs formules et j’adore. Je me rends compte être mille fois plus à l’aise avec du mat qu’avec du rouge très scintillant. Je privilégie (presque) toujours des rouges aux pigments bleutés à l’intérieur… parce que ça blanchit les dents par illusion d’optique. Mettez-moi un rouge à lèvres mauve, tout de suite, on a l’impression que j’ai les dents méga jaunes…

Ensuite, ça a été tout un processus d’acceptation de soi. J’ai tenté le rouge mat quelques heures en sortant de chez moi. Constat : personne ne me regardait bizarrement. J’ai ensuite poussé le rouge mat jusqu’en soirée. Double constat : les gens ne me trouvaient pas affreusement affreuse. Alors, en vieillissant, j’ai continué l’expérience jusqu’à être totalement habituée. Et à le porter assez facilement le soir.

J’avais remarqué en Asie que des produits de maquillage pour les dents existaient, visant à offrir un sourire éclatant. Je trouvais ça complètement fou, mais je n’avais jamais sauté le pas malgré mes nombreux voyages à l’autre bout de la Terre. Et puis j’ai vu que Tarte, une marque de maquillage dont je suis fan et qu’on ne trouve malheureusement pas en France, avait carrément lancé ce type de produit dans une collection de maquillage. Je me suis dit : « bon sang, il y a un marché là ! C’est intéressant de suivre ça. » Et puis, voilà que Signal s’y est mis avec le Signal White Now Touch, un stylo pratique à glisser dans son sac à main.

Comment on s’en sert ? C’est facile : vous cliquez sur l’embout du stylo pour faire sortir le produit, vous déposez le produit à l’aide de l’embout pinceau sur les dents, vous laissez sécher quelques secondes et voilààààà !

Alors, j’insiste : ce n’est pas un kit de blanchiment, ne vous méprenez pas car vous risqueriez d’être déçues. En fait, c’est un stylo de maquillage des dents (je ne vois pas comment présenter ça autrement) qui va déposer une matière bleutée qui s’estompe instantanément et créer l’illusion de dents plus brillantes voire plus blanches. Je l’ai essayé plusieurs fois et je n’ai pas constaté un changement radical mais une subtile amélioration. J’ai d’ailleurs fait remarquer ce point aux équipes de Signal pendant le tournage de la petite vidéo que vous voyez plus haut : ils m’ont expliqué que comme j’avais les dents plutôt blanches, le résultat était effectivement léger mais que sur des sujets aux dents un peu moins blanches, le résultat était plus impressionnant. Soyez rassurées, ça n’est absolument pas abrasif pour les dents : rien à signaler sur ce point !

Est-ce que ça dure dans le temps ? Absolument pas, puisqu’il s’agit de make-up. Mais disons que chez moi, le côté plus éclatant de l’émail dure quelques heures quand je ne mange pas. Je ne sens rien en portant ce type de maquillage des dents : la couche est très très fine… à condition de n’en mettre qu’une seule sur les dents ! L’odeur est légèrement mentholée, ce qui n’est pas désagréable : cela finit par s’estomper assez rapidement pour ne pas rester omniprésent dans la bouche.

Au final, est-ce que je le recommande ? Je me dis que le maquillage peut être une formidable opportunité pour aider à trouver confiance en soi. Cela peut donc passer par le maquillage du sourire, appliquer White Now TOuch peut vous donner la petite dose d’assurance qu’il vous manque et qui vous empêche de sourire « à pleines dents ». Cependant, si vous avez déjà les dents extra blanches, je pense que le rouge à lèvres rouge bien mat (ou bien brillant, au choix !) peut se porter seul !

Publi-rédactionnel

Autres articles à lire

Pinceaux maquillage : mes préférés de l’univers

Irene

Le strobing ou la fin du contouring ?!

Irene

Je me remets au sport (ceci n’est pas une blague)

Irene

Eau micellaire Diadermine : la nouveauté qui nous plaît

Irene

Le baume pour les levres (des fumeuses) Noxidoxi

Irene

Vinoperfect de Caudalie : les lectrices ont adoré la gamme !

Irene