Image default
Mode / Fashion / Beauté

Kératose pilaire : comment s’en défaire ?

Rate this post

La kératose pilaire (oui, c’est un nom barbare) touche 40% de la population mondiale. Comme moi, vous en êtes peut-être atteint(e). Si vous ne savez pas ce qu’est la kératose pilaire, cet article est fait pour vous, si vous savez ce que c’est mais que vous ne savez pas comment vous en débarrasser, cet article est également fait pour vous.

Kératose pilaire : qu’est-ce que c’est ?

La kératose pilaire est une maladie génétique de la peau qui provoque un aspect « chair de poule ». Pouvant se trouver sur le visage, les fesses, les bras ou encore les cuisses, cette maladie n’est pas dangereuse pour la santé mais se caractérise davantage par un inconfort esthétique.

La kératose pilaire survient lorsque votre corps produit trop de kératine, ce qui bouche le follicule pileux, c’est-à-dire l’endroit où sort le poil. La peau est ainsi rugueuse à cause des petites bosses rouges ou blanches provoquées par cet excès de kératine.

La kératose pilaire se décline selon 3 types :

  • Kératose pilaire « basique » : elle se trouve sur l’arrière des bras, sur le visage ou bien les cuisses. A ces endroits, la peau apparaît plus sèche mais n’entraîne pas de démangeaisons. Elle s’atténue ou disparaît en été, ou plus précisément lorsqu’il fait chaud, et est accentuée en hiver lorsque le taux d’humidité est bas.
  • Kératose pilaire rouge : elle se trouve sur les joues et forme bien souvent des cicatrices.
  • Kératose pilaire acquise : il s’agit d’une réaction cutanée provoquée par le contact avec un produit irritant (cosmétiques, huiles minérales, goudrons …)

Je peux facilement vous parler de cette « maladie » (oui, j’utilise des guillemets car je considère que la kératose pilaire est très disgracieuse néanmoins elle ne m’empêche pas de vivre donc je préfère mesurer mes propos), car j’en suis moi-même atteinte (instant journal intime). « Héritée » de mon père qui en a sur les cuisses et les bras, j’ai toujours mal vécu ces boutons qui chez moi ne touchent que l’arrière de mes bras mais qui du coup me complexent lorsque les beaux jours arrivent et que je dois me mettre en t-shirt. Je ne savais pas ce qu’étaient ces petits boutons jusqu’à mes 12 ans environ, lorsque ma dermato m’a annoncé qu’il s’agissait de kératose pilaire et que malheureusement on ne pouvait pas en guérir mais simplement l’atténuer.

J’ai constaté que la kératose pilaire s’en allait en été, une fois que je m’étais exposée au soleil, ou même avec la chaleur, ce qui est plutôt arrangeant puisqu’on sort davantage ses bras en été qu’en hiver en général ! Du coup, dès les premiers rayons du soleil et même si j’habite en région parisienne, je n’hésite pas à exposer mes bras afin d’atténuer les traces provoquées par la kératose pilaire.

Mais en hiver, comment faire pour ne pas avoir honte de sortir ses bras ?

Kératose pilaire : quels remèdes ?

Comme je vous le disais, la kératose pilaire ne se guérit pas, elle s’atténue simplement. Il existe différents remèdes pour y parvenir. Je précise que je ne les ai pas testés, et que j’attends vos avis/vos propres remèdes afin de réussir ensemble à trouver une solution efficace :

  • L’huile de coco vierge : Appliquée sur les zones concernées après la douche, l’huile de coco vierge va aider votre peau à retrouver son hydratation et son éclat d’origine.
  • Le bicarbonate de soude : A utiliser avec précaution le bicarbonate de soude permet, mélangé à l’eau, d’obtenir une pâte à appliquer en massant de manière circulaire sur les zones touchées par la kératose pilaire.
  • Les crèmes à base d’urée : Je vous vois venir, vous pensez que je vous recommande d’appliquer de l’urine sur votre peau : pas de ça chez nous ! L’urée est une substance hydratante synthétique qui a la particularité d’entraîner la rétention d’eau. Sur les peaux atopiques, les peaux sensibles ou souffrant d’eczéma, l’urée semble être un excellent remède. De nombreuses marques de soins utilisent cet ingrédient (La Roche Posay, Eucérin ou encore Uriage). J’ai entendu beaucoup de bien à propos de l’émollient réparateur peaux sèches d’Eucérin, j’envisage donc de le tester.
  • Le gommage : Exfolier sa peau permet également de désobstruer les pores et ainsi de réduire les rugosités, ce qui peut aider à atténuer la kératose pilaire. Les gommages aux sels marins sont recommandés dans ce cas-ci car ils permettent d’absorber les toxines présentes dans la peau.
  • L’huile d’olive extra-vierge : Concentrée en vitamine E, l’huile d’olive apporte hydratation à la peau et permet ainsi de gommer les vilaines traces causées par la kératose pilaire. Vous pouvez l’appliquer matin et soir afin d’hydrater au maximum votre peau sèche.

La kératose pilaire touche beaucoup de personnes, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas en avoir honte, bien qu’elle provoque des boutons disgracieux qui peuvent gêner au quotidien. Aidons-nous les uns les autres, et nous vaincrons la kératose pilaire ! This is Spartaaaa !!!!

Crédit photo : lanaturedanslapeau

acnéboutonkeratose pilairepeaupeau sècheskincaresoin

Autres articles à lire

Comment éviter les boutons sur le front avec une frange ?

Irene

Cheveux courts : Nos 10 idées coiffure

Irene

La quête du contour de l’oeil idéal

Irene

Fixer le maquillage : mes astuces & mon produit fétiche

Irene

Tutoriels maquillage d’Halloween : 7 idées qui font peur

Irene

Huile Essentielle d’Arbre à Thé : magique !

Irene