Image default
Mode / Fashion / Beauté

Olaplex : (dé)colorer ses cheveux sans les abîmer est possible

Rate this post

Olaplex, retenez bien ce nom. Mon petit doigt me dit que les beauty addicts Françaises ne vont bientôt jurer que par cela. Plébiscité par Kim Kardashian et les meilleurs coiffeurs Américains, Olaplex serait une solution miracle pour colorer / décolorer les cheveux sans les abîmer.

Olaplex et les ponts disulfures : quoi ?!

Avant tout, il y a une chose : les ponts disulfures, qui sont visiblement le noeud du problème. « Les cheveux sont constitués à 90 % de kératine liées entre elles par des ponts disulfures, dont le nombre et l’emplacement donnent aux cheveux leur forme. » (source). Vous l’aurez compris, quand on lisse ou frise nos cheveux pour aller contre leur nature, par exemple, on rompt certains ponts disulfures. Idem quand on procède à des modifications chimiques telles que la décoloration et / ou la coloration. Figurez-vous que ces fameux ponts disulfures pourraient être reconstitués grâce à Olaplex.

Comment fonctionne Olaplex ?

Le protocole se déroule en plusieurs étapes :

  • Olaplex Bond Multiplier No.1 : c’est ce produit qui permettrait de réparer les ponts disulfures. Il peut être utilisé avec un balayage, une décoloration, une coloration, une permanente, un défrisage et même un lissage brésilien.
  • Olaplex Bond Perfector No.2 : cela permet de lier les ponts disulfures entre eux après les prestations listées ci-dessus.
  • Olaplex Hair Perfector  N°3 : cela s’utilise à la maison avant chaque shampooing, au moins une fois par semaine.

A quels résultats s’attendre après un protocole Olaplex ?

Si l’on en juge les dernières transformations de Kim Kardashian, qui est passée du brun au blond « bleach » puis à nouveau au noir corbeau sans avoir une seule pointe abîmée… on peut se dire que cela vaut le détour. Par exemple, si une transformation aussi radicale que celle de Kimmy vous tentait mais vous freinait à la fois, l’utilisation d’Olaplex pourrait aider : il y aurait peu (voire pas du tout) de chances que vous vous retrouviez avec les cheveux tout secs et abîmés.

Idem dans les colorations plus classiques, on observe souvent un dessèchement de la fibre capillaire juste après, et il faut redoubler de soins pour qu’ils restent tout doux. Olaplex serait présenté par certains coiffeurs comme la solution miracle.

Quelle différence avec le lissage brésilien, me direz-vous ? Je n’ai pas examiné la formule pour la comparer à celle d’un lissage, mais je dirais que c’est plus superficiel qu’un lissage. Olaplex n’a pas le pouvoir, je pense, de rendre un cheveu plus souple, voire plus lisse. En revanche, Olaplex sera là pour aider à ne pas abîmer les cheveux dans le cas de certains lissages bien costauds qui vont beaucoup détendre un cheveu.

Est-ce qu’Olaplex est si magique que cela ?

Comme tout traitement chimique du genre, vous vous doutez bien qu’on est bien loin du soin biologique ou naturel. J’aurais tendance à dire qu’Olaplex est un produit cosmétique qui permet effectivement aux coiffeurs de mieux travailler votre couleur et de vous aider à ne pas avoir certains désagréments type cassure ou dessèchement. Je ne m’hasarderais pas à utiliser le terme « soin en profondeur », car je doute que cela en soit véritablement un.

Où peut-on tester Olaplex en France ?

Le salon de coiffure Le 58 (58 rue des Tournelles, Paris), travaille entre autre avec le protocole Olaplex, si cela vous intéresse. (01 42 78 79 17)

Autres articles à lire

Moonchild Anastasia Beverly Hills : revue du nouveau Glow Kit

Irene

Zoeva : la marque de cosmétiques à suivre

Irene

Le baume pour les levres (des fumeuses) Noxidoxi

Irene

Boutique L’Oreal Paris : elle ouvre enfin ses portes !

Irene

La quête du contour de l’oeil idéal

Irene

Brosse Tangle Teezer : j’y ai succombé… et j’ai eu raison ! (et -20% chez Asos)

Irene