Image default
Mode / Fashion / Beauté

Cicatrices d’acné : comment les faire disparaître ?

Rate this post

Les cicatrices d’acné vous mènent la vie dure ? Vous ne savez pas comment les éradiquer pour de bon ? Inspirez… expirez… et cessez immédiatement de paniquer ! J’ai testé pour vous plusieurs façons de gommer en douceur les cicatrices d’acné. Peut-être que l’une d’entre elles pourra vous sauver la mise ?!

A lire :
Acné : comment en venir à bout ?
10 soins anti-acné pour une belle peau
Boutons sur le visage : les produits miraculeux

Un petit topo sur les cicatrices d’acné avant de se lancer…

Il existe différents types de cicatrices et vous vous doutez bien qu’elles ne se traitent pas de la même manière :

  • les cicatrices pigmentaires sont les plus courantes. Une fois le bouton parti, il laisse une trace sous forme de tache colorée (rouge, rosée, marron et parfois même blanchâtre). Ce sont de ces cicatrices-ci dont nous parlons dans cet article. Je recommande généralement de ne pas attendre pour traiter les taches pigmentaires liées à l’acné car si on patiente trop… au bout d’un moment, la cicatrice brunit et devient encore plus tenace.
  • les cicatrices atrophiques ou hypertrophiques forment un relief sur le visage : un trou ou une bosse, généralement. Ces cicatrices sont beaucoup plus rares et nécessitent de se rendre chez un dermatologue pour les traiter.
    Sans vouloir vous décevoir, elles sont parfois impossibles à éradiquer. Un vilain comédon a laissé une cicatrice indélébile sur l’une des ailes de mon nez pendant l’adolescence : j’ai un petit trou qui donne l’impression d’un micro-piercing mal refermé. 14 ans plus tard, toujours rien à faire malgré tous les soins que j’ai pu apporter à cette zone. J’ai laissé tomber…

Pour mettre toutes les chances de votre côté (et contre celles de vos cicatrices pigmentaires, donc), je vous recommande de ne pas vous exposer au soleil pendant la période de cicatrisation. A moins d’utiliser un écran total sur la zone à problème. Quand vous avez un bouton bien moche et bien douloureux, surtout… NE LE TRIPOTEZ PAS !! Ne le percez pas ! Ainsi, vous éviterez au maximum d’avoir une jolie cicatrice.

Dégommer des cicatrices d’acné avec ma solution préférée

Pendant la crise d’acné :

  • Je dois avouer que j’ai réussi à limiter l’apparition de grosses cicatrices grâce à un produit qui éradique à la perfection les boutons : le Gel Action Purifiante Clinique. Depuis que je l’ai découvert en mai 2014, il a non seulement aidé à traiter les imperfections en local, à les dégommer plus rapidement MAIS AUSSI à les faire partir en laissant 0 trace ou de toutes petites si le bouton a vraiment été très très méchant et hyper douloureux.
  • Si le bouton est vraiment hypra méga supra gros… à tel point que j’ai envie de me cacher six pieds sous terre et de ne plus avoir de vie sociale… Je prends mon mal en patience. Mais chaque soir, je badigeonne mon imperfection de gel d’aloe vera acheté au supermarché bio. Je trouve que cela limite bien les dégâts en matière de cicatrisation.

Après la crise d’acné, quand les cicatrices sont là :

  • Depuis que le Sérum Anti-Taches Vinoperfect Caudalie est entré dans ma salle de bains, il ne la quitte plus ! Enfin… sauf pour m’accompagner en voyage ! Chez moi, ce sérum-magique a fait des merveilles sur le menton où j’avais une concentration de micro taches résiduelles due à une grosse poussée d’acné d’adulte. Je l’applique uniquement en local le soir, sur la zone à traiter (mais ça peut aussi se mettre sur tout le visage si vous le souhaitez, c’est hyper confortable). Vous pouvez également l’utiliser le matin, pas de problème de photosensibilité à signaler !
  • Je suis persuadée que « masser » doucement et tendrement (!!) ses cicatrices contribue à les faire diminuer. Au-delà du produit en lui-même qui peut faire toute la différence, je pense que la gestuelle est aussi importante.

Mon petit coup de pouce anti cicatrices d’acné

Si les cicatrices persistent au bout de plusieurs mois, je n’hésite pas à recommander le peeling Filorga en institut. J’y ai eu recours à la sortie de ma crise d’acné de fin d’adolescence- passage à jeune adulte (à 24 ans, oui oui… j’ai eu de l’acné vers 18 ans… qui s’est finie à mes 24 ans…. grrrr). J’avais plein de cicatrices disgracieuses, je ne m’en sortais plus. Il a suffi d’une seule séance pour améliorer considérablement l’apparence de ma peau.

Depuis, des tas de copines sont passées à l’institut Filorga pour dégommer leurs cicatrices d’acné. Elles sont RA-VIES et se refilent l’adresse via le bouche à oreille. Le peeling dont je vous parle ici n’est pas un peeling pratiqué dans un cadre médical. Il est moins concentré, donc moins risqué et vous ne ressortez pas avec une peau qui part en lambeaux (heureusement !!!). Avant de vous lancer, n’hésitez pas à appeler l’institut et à demander conseil à votre dermato ou aux pros sur place. Je vous parle de ma propre expérience qui s’est avérée très concluante, mais j’imagine que tout le monde ne réagit pas de la même manière…

Autres articles à lire

Base matifiante Blemish Remedy bareMinerals : Mon test

Irene

Moonchild Anastasia Beverly Hills : revue du nouveau Glow Kit

Irene

Eau micellaire Diadermine : la nouveauté qui nous plaît

Irene

Huda Beauty : j’ai testé les rouges à lèvres liquids mats

Irene

Sourire éclatant : mes complexes, mon parcours, mes succès !

Irene

Cheveux courts : Nos 10 idées coiffure

Irene