Image default
Mode / Fashion / Beauté

Epilation de la moustache : et si on en parlait ?!

Rate this post

L’épilation de la moustache est un sujet plutôt tabou chez certaines filles et dans la sphère beauté en général. Pourtant, force est de constater que nous sommes beaucoup à passer par là, à chercher seules des solutions en matière d’épilation de la moustache, sans pour autant « oser » en parler à notre entourage. RefDeLuxe aiguille les femmes en matière de beauté, de bien-être et de confiance en soi depuis 8 ans (déjà !), on a déjà abordé tout un tas de sujets (même celui de l’utilisation des tampons, c’est dire), et rien sur l’épilation de la moustache… Le mal est réparé !

L’épilation de la moustache et moi

Ma petite histoire :

Moi, on ne m’a jamais appris qu’un duvet féminin au niveau des lèvres pouvait s’épiler, s’éclaircir ou disparaître pour toujours. Et je dois vous avouer que pendant des années, j’ai fait ma vie sans me soucier de tout ça. Sauf que je tiens un blog beauté. Que je fais des photos en close-up. Et que j’ai rapidement remarqué que mon système pileux n’était pas absent au-dessus de ma lèvre supérieure.

Au début, ça ne me dérangeait pas. Et puis… à force d’avoir envie qu’on ne s’attarde pas sur les détails mais qu’on se concentre sur le rouge à lèvres que je présente ou que je porte, ça m’a travaillé. Au bout d’un moment, la moustache m’obnubilait : je ne parvenais plus à porter de rouge à lèvres un peu voyant, de peur qu’on ne remarque que ça. Alors, j’ai demandé à ce qu’on me l’épile. Et depuis, c’est une habitude avec laquelle je n’ai plus aucun tabou et dont je ne peux d’ailleurs plus me passer.

Chacune fait ce qui lui plait, mais moi, je ne me supporte plus avec un petit poil sur cette zone. Surtout que je suis brune, alors le duvet n’est pas 100% blond et je trouve que ça se remarque un peu si on s’approche beaucoup de moi.

Comment je fais ?

Je me fais épiler cette zone à la cire toutes les 3 semaines au brow bar Benefit, en même temps que mes sourcils. Et quand je n’ai pas le temps d’y aller, je le fais seule à la pince à épiler. Si je le fais à la maison, j’applique ensuite une bonne couche de crème Nivea sur ladite zone, que je laisse poser un bon quart d’heure pour éviter les petites rougeurs.

Est-ce que ça fait mal ? Franchement, je ne sens plus rien. La première fois, oui, c’était franchement désagréable et j’ai eu droit à de jolies rougeurs. Mais aujourd’hui, les poils partent très facilement, ça tire un peu, mais rien de dramatique.

L’épilation de la moustache : est-ce que c’est mauvais ?

De manière générale, si le duvet est hyper léger, j’aurais tendance à ne pas vous recommander l’épilation, mais la décoloration. Surtout si vous avez les poils assez clairs, c’est encore mieux.

Sinon, si vous estimez que vous devez éradiquer ces poils, l’épilation de la moustache est une solution. Le fait que l’épilation fasse repousser le poil plus vite ou plus foncé est un mythe : ça n’est pas vrai. Vous épiler de manière générale ne vous transformera pas en loup garou, vous ne vous réveillerez pas non plus avec une moustache bien fournie. Dans mon cas, je m’épile cette zone depuis six ans et je n’ai pas plus de poils qu’avant, ils ne sont pas plus foncés non plus. Je n’en ai pas moins non plus. Après, of course, chacun(e) est différent(e), et les hormones jouent aussi énormément dans ces histoires de poils.

La cire pour l’épilation de la moustache à la maison, c’est bien ?

J’ai testé un milliard (ou presque) de produits de ce genre. Et pour tous ces produits, une seule remarque : pourquoi arrachent-ils davantage la peau que les poils ?!!!!!!!! Qui développe ces produits maudits qui t’arrachent la peau comme des dingos ?!!!!! Et ne parlons même pas des bandes de cires froides où la moitié de la cire reste collée à ta peau QUOI QUE TU FASSES, malgré les centilitres d’huile utilisés pour faire partir le bazar.

Bref, j’ai souvent failli y laisser ma peau… et les seules bandes de cire qui aient pu un tant soit peu trouver grâce à mes yeux sont les bandes de cire froide Klorane pour le visage que j’ai souvent acheté. Il faut un peu les re-découper pour que ça aille pile poil sur la zone à épiler, mais elles ne me font pas d’effet chelou, elles fonctionnent bien et ça ne me fait pas mal.

Et l’épilation définitive ?

Oui, cela existe : il me semble que l’on peut tout autant opter pour la lumière pulsée que pour le laser sur cette zone-ci. Je vous avoue ne jamais m’être posé la question car pour moi, ça n’est pas handicapant de s’épiler. Ca me prend quelques minutes toutes les 3/4 semaines, ça n’est pas douloureux, c’est facile… Mais je pourrais comprendre que l’on souhaite envisager l’épilation définitive.

Et si on a l’impression d’avoir plus de moustache que les autres ?

Oui, c’est possible. Et cela peut être hormonal comme je vous le disais plus haut. Je vous conseille de vous rendre chez votre gynécologue. Votre médecin saura alors comment prendre le problème en charge, notamment en réalisant un bilan hormonal, et en vous donnant de quoi traiter cela.

épilationépilation de la moustachemoustachepoils

Autres articles à lire

Base matifiante Blemish Remedy bareMinerals : Mon test

Irene

Enlumineur VS highlighter : quelle(s) différence(s) ?

Irene

Cheveux bouclés : comment en prendre soin ?

Irene

Appareil Invisalign : j’ai presque terminé mon traitement !

Irene

Eau thermale : laquelle choisir ?

Irene

Olaplex : (dé)colorer ses cheveux sans les abîmer est possible

Irene